vendredi 12 septembre 2014

Je veux rentrer chez moi…

Depuis l’inondation , j’ai pris beaucoup sur moi pour pas sombrer, je me fixais des objectifs, des limites faciles à atteindre plus ou moins …

L’un d’eux, était que l’on fasse la rentrée scolaire dans notre chez nous, au calme, avec un nouveau rythme, une nouvelle ambiance beaucoup plus détendu …

Voilà plus de 10 jours que la rentrée est passée et rien … rien à bouger … je vis toujours au milieu de cette endroit qui commence à m’insupporter … cette isolement, ce bruit de la place, ces voitures, ces cloches qui me rappellent sans cesse le temps qui passe …



ça fait maintenant 7 mois que c’est arrivée, 7 mois c’est long quand tu attends … 7 mois de papiers, de compta, de tension parce que oui, il y a des tensions et là, on arrive au bout de nos capacités à voir la lumière..

J’ai besoin de prendre du temps pour moi, de me retrouver seule … mais vraiment seule dans mon coin, sans comme maintenant ma fille qui dort sur le canapé et mon mari sur le lit en fasse de chez de moi … j’ai besoin de mon espace, de ma bulle …

J’ai besoin de retrouver ma cuisine, de me plonger dans des recettes …

J’ai besoin de me lever avec le chant des oiseaux, d’entendre le vent dans les arbres qui murmurent …

Je sens que je suis sur un fil près à tomber …

A ce jour, il reste que le carrelage du salon à faire … 3 semaines qu’on attendait la réponse de l’expert et elle est tombée … il prend en charge 80% …. faut qu’on trouve les 20% restant encore …

J’en peux plus de devoir compter, de devoir prendre sur moi, de devoir tout gérer, d’attendre encore et encore ….

Maintenant, faut voir les dispos du carreleur … début août, il nous parlait de fin octobre, un mois est passé depuis donc j’imagine que les travaux seront en novembre …

J’essaye de me dire que ça va nous laisser le temps de monter les meubles, de positiver mais là moi, je peux plus !!

Et les enfants, j’en parle même pas, c’est catastrophique, ils sont aussi à bout … ils ont besoin de retrouver des repères, leurs espaces …

J’ai l’impression de vivre en mode “camping” depuis trop longtemps …
J’ai un gros raz le bol général ..

On a plus de vie de famille, je vous parle même pas de ma vie de couple …

Je veux juste que ça s’arrête …

j’écrie ça totalement en vrac en entendant les cloches sonner …

je veux juste souffler …

20140613_205513

2 commentaires:

Stéphanie Savoye a dit…

Ton message me donne la chair de poule... j'imagine bien l'état de stress dans lequel vous vivez, avec ces attentes, la recherche des financements... avant de connaître ton histoire, j'étais naïve, je pensais que la déclaration de catastrophe naturelle évitait justement ces problèmes financiers en plus du traumatisme vécu... Je t'envoie des tonnes de courage et de bisous pour tenir le coup, à défaut de pouvoir faire plus...

Baglis a dit…

et non malheureusement, les frais direct sont pas tous pris en charge et les frais indirect ne le sont pas du tout ...
et effectivement le coté psycho est dur...