dimanche 15 juin 2014

Je veux rentrer chez moi !!

Après vous avoir parler de mon projet qui tombe à l’eau (le jeux de mots pourri ..), de ma rencontre avec l’expert et l’assurance, je vais vous parler du reste, de mes états d’âme, de la mairie, des gens et tout ce qui entourent cet évènement …

Vendredi soir, après que chéri choco fût rentré, j’ai pris la voiture et je suis allée à la maison, dans notre maison… et j’ai pleuré, j’ai pleuré pendant 1h seule … J’avais ça devant moi :

20140613_205622


Ça, c’est la vue de ma terrasse à 20h30 en plein mois de juin! Ça, c’est la chose dont ni moi ni ma famille pouvons profiter tout ça à cause d’un ou des connards qui n’ont pas fait leurs boulots correctement !!!

Au lieu de pouvoir vivre au calme chez moi avec mes enfants, je suis enfermée dans un relogement à la con où même en plein jour, il faut allumé la lumière…où j’entends les cloches au lieu du chant des oiseaux …

Au lieu de pouvoir dormir seule dans ma chambre, je dors dans une salle qui nous sert de salon, avec mademoiselle L qui a peur des cloches et donc ne me lâche pas …

Au lieu de voir mes enfants jouer dans le jardin et se défouler, je dois jouer au gendarme …

Au lieu de pouvoir profiter de ma cuisine aménagée, je dois me débrouiller avec une table de camping et un four qui fait sauté les plombs de la “maison” toutes les 10min …

Voilà mon état d’esprit du moment …

Alors, il s’est passé quoi depuis l’inondation?

Le jour de l’inondation, la mairie nous a reloger en urgence dans un appartement d’un particulier sur la même commune, la 1ère nuit fût très compliquée, il faisait froid, c’était très humide…

Le lendemain, en allant voir les dégâts, j’ai fait la vraie rencontre du maire, oui parce que je l’avais aperçu la veille, il était rentré chez moi puis reparti sans un mot … alors j’étais ravi de pouvoir lui dire ma façon de penser !!! Il était là planter devant ma maison sans rien dire, sans se présenter … oui parce que si la veille, je n’avais pas demandé qui c’était, je ne le saurai toujours pas … alors j’attends mais il dit rien, il discute avec son adjoint juste à coté de moi et dit rien! Alors, je lui demande si ça le dérange pas de ce présenter, qu’il est chez moi et que ça serai bien que je sache ce qu’il fait là ! Et là il me répond que c’est pas lui de se présenter mais à moi … Ça pose l’ambiance …

Après, s’en suit un long monologue de sa part comme quoi, la mairie y est pour rien, que c’est pas de leur faute, qu’ils ont respecter les données de l’état, et blablabla et blablabla …. Puis il est parti en me laissant là comme ça, pas d’excuse, pas de nouvelles de la famille, ni des dégâts rien …

J’ai donc pris quelques affaires et je suis retournée à l’appartement … Plus les jours passent, plus l’appart est insalubre… de l’eau coule sur les murs, je demande donc à la mairie au autre logement, je me vois pas passer plusieurs semaines là dedans, pas de possibilité de mettre des barrières aux escaliers, pas un endroit pour les enfants… Et là la mairie me répond que légalement ils ne sont pas dans l’obligation de nous reloger… mais que comme ils sont sympa ben ils vont se débrouiller pour nous trouver quelque chose …

C’est là qu’on se retrouve dans un gîte, dans une maison où nous allons passer 2 mois ! 2 mois pendant lesquels, je vais continuer à chercher autre part mais compliquer de trouver un logement quand tu ne sais pas combien de temps tu vas rester ! Alors on s’est retourné vers les hlm mais de tous les contacts, je crois que ça a été le pire !! le moins compréhensif mais vraiment !! Mais nous ne pouvons pas rester parce que le gîte est louer à partir du 15 avril et qu’à 1400 le mois, c’est juste pas possible pour la mairie …même si cette dernière compte sur nous pour régler la facture !!

Début avril, la mairie nous reloge une troisième fois dans commerce fermé leurs appartenant… c’est mieux que rien, les enfants auront leurs chambres, la salle du restau serai notre chambre, et ce qui servait de cuisine serai la notre… Nous attendrons ici… le lieu appartenant à la mairie, nous gracieusement exonéré de loyer mais nous devront quand même nous acquitté d'Edf, de l’eau et de l’assurance … en plus de ce qu’on paye déjà de notre maison … Nous pouvons rester ici tant que nous avons pas réintégrer notre chez nous … Avec les travaux, on pense pas ré-emménager avant fin septembre …

Juste après l’inondation, on a été consulté un avocat spécialisé dans ce genre de chose pour savoir ce que l’on pouvait faire! Parce que l’on perd pas juste de l’argent à la rénovation, il y a tous les frais indirect et puis et surtout à la revente !! Dans 10 ans, si on veut revendre la maison, légalement nous serons dans l’obligation de prévenir l’acquéreur, ce qui fera baisser nettement le prix de vente … Puis il faut qu’il y ai des travaux d’effectuer pour ne pas que ça recommence l’hiver prochain ! Tout ceci à un coût et comme je le dis plus haut, la mairie ne veut pas prendre ses responsabilités …Selon l’avocat, il est quasiment sûr de gagner l’affaire mais ses honoraires ont un coût eux aussi , puis il y a quand même 3 ans de procédure … et pour l’instant, c’est pas vraiment la priorité !

Aujourd’hui, je veux juste rentrer chez moi au plus vite pour reprendre le cour normal de ma vie, que mes enfants retrouvent leurs repères et surtout qu’ils aient une scolarité sans encombre …

Aujourd’hui, je veux juste que tout s’arrête, je veux juste pouvoir me projeter dans le futur…

Aujourd’hui, je veux juste pouvoir cuisiner comme je veux et non comme je peux, je veux pouvoir boire un café sur ma terrasse, je veux pouvoir entendre les rires insouciant de mes enfants jouant dehors à regarder les vaches !

Aujourd’hui, mes épaules sont lourdes trop lourdes … et pourtant ce n’est pas fini …

Aucun commentaire: