vendredi 1 novembre 2013

Mon utérus, mon couple, ma vie et moi ! (gros pavé)

Il y a quelques temps j'ai discuté avec une amie de contraception, elle cherchait des réponses, tout comme moi, j'en cherchais ...
J'avais écrit (oui j'écris d'abord sur papier avant de le taper sur ordi!) un long pavé, un très long ... puis en début de semaine j'ai eu 3 jours de retard... là, mes souvenirs et mes émotions m'ont submergé, alors j'ai décidé de tout réécrire et de vous raconter mon parcours !
Donc aujourd'hui, on va parler de contraception, je vais vous lister toutes les possibilités qui s'offrent à nous, avec leurs avantages et leurs inconvénients que je connais selon MON cas!


Je vous précise que ce qui fonctionne pour l'une, ne convient pas forcément à une autre! Et qu'importe la contraception choisi ou voulu, elle doit être prise en accord avec les conseils d'un professionnel de santé: médecin, gynéco, ou sage-femme (oui oui les sages-femmes sont formées pour !)

Maintenant je vais vous parler de mon histoire, attention, âme sensible s'abstenir ...

photo google


J'ai commencé à prendre la pilule, je devais avoir 17 ans, je l'ai prise comme contraceptif, même si j'utilisais des préservatifs (masculin ou féminin), à cette âge, j'avais peur de mal les utiliser! J'ai continuer jusqu'à mes 22 ans ...

C'était en septembre, après une saison de travail de fou, avec des horaires de tarées où j'ai profité à fond, peut-être trop à fond suite à une rupture compliquée (plainte, commissariat, tribunal, toussa toussa..), je me suis retrouvée une nuit seule devant un test de grossesse positif...
Je prenais à l'époque une pilule micro-dosée, qui doit être prise chaque jour à la même heure, avec mes horaires, je savais que c'était pas possible et donc que ma contraception n'était pas efficace! j'utilisai en plus le préservatif comme contraceptif mais aussi contre les IST (infection sexuellement transmissible)... Un jour, la capote a cassé... j'ai pris la pilule du lendemain au cas où... j'ai fait des examens contre les ist (qui seront renouveler plus tard) et j'ai continuer à vivre ma vie jusqu'à ce jour de septembre ....
Ce soir là, je savais que j'aurai un choix à faire, un choix qui déterminerai toute ma vie!! J'ai fini ma saison, j'ai déménagé, j'ai réfléchi, beaucoup réfléchi ... J'ai tourné le truc dans tous les sens, j'ai parlé avec plusieurs médecins. Ce choix devait être le mien, en mon âme et conscience ... j'ai mis 2 mois à me décider, une décision, lourde de conséquence... Au vue de ma vie de bohème, de sans domicile fixe, sans revenue fixe, avec pourtant cette envie au plus profond de mon être de donner la vie, j'ai pris la décision de ne pas le garder...
J'ai donc pris RDV au CHU pour un premier entretien, j'ai appris que j'étais enceinte de 12sa ... quand j'y repense maintenant, j'en ai mal au bide ! Pendant cette entretien, j'ai vu cette ange, mon ange; j'ai entendu son coeur et j'ai su que je faisais le bon choix ... aussi dur qu'il soit ... Que si je le gardais, je ne pourrai pas m'en occuper comme il faut! On a fixer la date du 13 décembre ... Gravé à jamais ...
Ce jour fût le plus atroce de toute ma vie... les larmes me montent ...
L'équipe médicale a été ... j'ai même pas de mot pour définir leurs comportements ... j'ai juste eu l'impression d'être une moins que rien ... L'anesthésiste, quand à lui, a été merveilleux, humain et compatissant, je le garderai à jamais dans mon coeur... à la suite de l'intervention, il est venu me voir et me dire que j'avais pleurer tout le long et qu'il était rester pour essuyer mes larmes ... pour vous dire à quel point ... une partie de moi s'est éteinte ce jour là ...
A la suite de l'IVG, j'ai voulu me faire poser un stérilet, mais ça m'a été refuser.. J'étais trop jeune, je n'avais pas eu d'enfant... me revoilà à la case départ avec une prescription pour une pilule...

Je l'ai prise jusqu'en septembre de l'année d'après quand on a décidé de faire un bébé, nous étions installés et heureux ....
Mai 2007, princesse A est née, l'allaitant, je n'ai pas repris la pilule, j'ai décidé d'utiliser les préservatifs, jusqu'en octobre où on a décidé d'avoir un autre bébé!!!
Juillet 2008, mister G est né! Allaité lui aussi, j'ai décidé de me faire poser un implant, nouveau sur le marché! La pose quand elle est pas faite par un débutant, ne fait pas mal; Je l'ai gardé 9 mois... j'ai pris 5 kg en plus des kilos non perdu de la grossesse... Vous rajoutez à ça, les crampes, les maux de tête, les jambes lourdes, les insomnies et une libido à zéro, des règles constantes les 2 premiers mois et hémorragiques ensuite ... tenant quand même à mon couple, en mai 2009, je l'ai fait enlever par mon médecin traitant sous anesthésie locale, le patch n'ayant pas été suffisant vu que l'implant avait mal été posé! Puis j'ai repris la pilule pendant 2 mois avec presque les mêmes effets secondaires ...

C'est là que j'ai commencé à comprendre que mon corps ne supportait pas les hormones, quel qu'elles soient... Août 2009 je tombe enceinte, dès le début, ça se passe mal et début décembre, l'interne que je consulte me prescris une ivg médicamenteuse comme il dit ... mais moi je le voulais ce bébé... ces mots ont été durs, ils m'ont déchiré... mi-décembre je fais enfin une fausse-couche mais pas complète, il faudra alors que le même interne me prescrive un traitement plus fort en me conseillant d'avoir une meilleure contraception ... je vous laisse imaginer comment j'ai vécu le truc ... puis j'ai perdu bébé ...Les fêtes passent et fin janvier, je tombe enceinte à nouveau !

Mademoiselle L naîtra en septembre 2010! après l'accouchement, nous prenons la décision de ne pas prendre de contraception et de laisser faire la nature!
Avril 2012, Miss I arrive et clos notre jolie fratrie de 4 enfants toujours voulue. Maintenant que je sais que je ne veux plus d'enfant et que vous comprendrez bien que je ne veux pas prendre de risque de tomber enceinte accidentellement, je cherche LA bonne contraception ...

Alors je choisi laquelle?


image google

Il existe 5 types de contraceptions: 

l'hormonale: Ces méthodes sont toutes composées d’hormones féminines (œstrogène et/ou progestérone) diffusées dans le sang, similaires à celles fabriquées dans le corps par les ovaires.

o la pilule : à prendre chaque jour pendant 21 (avec un arrêt d'une semaine) ou 28 jours
si j'avais pas un soucis avec les hormones c'est ce que je continuerai de prendre !!

o le patch: C’est un timbre autocollant qui diffuse des hormones oestroprogestatives à travers la peau. 1 patch par semaine pendant 3 semaines et un arrêt d'une semaine
là je peux rien vous dire, je connais pas! J'ai jamais pu en utiliser, je ne supporte pas "la colle" qui permet que ça tienne sur la peau !

o l'anneau vaginal C’est un anneau en plastique souple placé dans le vagin qui diffuse des hormones oestroprogestatives en continu grâce à la chaleur du corps.
je connais pas non plus ! 

o les injectables : C’est une contraception oestroprogestative (combinée) ou progestative administrée par injection intramusculaire entre le 1er et le 5ème jour des règles. Selon le produit, les injections suivantes auront lieu 8 à 12 semaines après. Efficace en 24 heures, cette méthode est invisible et discrète. L’injection progestative peut provoquer des saignements irréguliers.

o l'implant : C’est un fin bâtonnet cylindrique souple de 4 cm qui diffuse de la progestérone de façon continue. Il met l’ovulation en sommeil. Efficace pendant 3 ans, il est placé sous la peau dans la partie interne du bras grâce à un applicateur spécial, sous anesthésie locale. Cette intervention ne prend que quelques minutes. Il est invisible et peut être retiré à tout moment par un médecin, l’effet contraceptif cessant trois semaines plus tard.
Comme je vous l'ai dit plus haut, ça n'a pas été très concluant pour moi ...

Le Système Intra Utérin (3 à 5 ans) : Le SIU hormonal (appelé aussi stérilet) est un système intra utérin en forme de T. Certains dispositifs sont simplement en cuivre, d’autres diffusent en plus de la progestérone dans l’utérus (SIU). Le SIU ralentit la formation de l’endomètre et épaissit la glaire cervicale, empêchant ainsi le passage des spermatozoïdes et donc la fécondation.
Placé par un médecin dans l’utérus au moment des règles, quand le col de l’utérus est entrouvert, il peut diminuer ou supprimer les saignements.
j'ai jamais pu essayer ...


la locale:La contraception locale évite une grossesse au moment du rapport sexuel. Elle bloque le passage des spermatozoïdes vers les trompes et la rencontre d’un spermatozoïde et d’un ovule.

o le préservatif masculin ou féminin : c'est ce que j'utilise actuellement, ça me permet de ne pas avoir d'hormone, mais il faut quand même prévoir, c'est moins spontané, bon, ça a des avantages aussi mais on s'en lasse, je trouve qu'il faut que ça reste de l'occasionnel ! 

o Le diaphragme: C’est une membrane souple en forme de coupelle, en silicone ou en latex, qui se place au fond du vagin et s’utilise avec un spermicide.
Placé au fond du vagin, il peut être mis en place plusieurs heures avant le rapport sexuel et doit être maintenu en place pendant 8 heures après le rapport pour l’efficacité des spermicides. Nettoyé, il est réutilisable à chaque rapport sexuel pendant 1 à 2 ans.
j'ai pas testé et franchement ça m'a jamais tenté !!! et puis faut anticiper !! je sais pas vous mais moi je prévois pas quand je vais faire un câlin !!! c'est plutôt quand j'ai le temps !!! 

o La cape cervicale :C’est un dôme souple en silicone qui vient recouvrir le col de l’utérus et se place au fond du vagin avant le rapport sexuel. Il s'utilise dans les mêmes conditions que le diaphragme.
je connais pas non plus ...

o Les spermicides : Sous forme de gel, d’ovule ou d'éponge, ils se placent dans le vagin quelques minutes avant le rapport sexuel. Ils agissent en détruisant partiellement les spermatozoïdes et sont généralement associés à une autre contraception (préservatif masculin, diaphragme....).
J'ai tester et heuuuuuu ben faut prévoir .... et surtout moi j'aime me doucher après et là on peut mais pas trop conseillé ...

Les méthodes naturelles:Ces "méthodes" réduisent le risque de grossesse non désirée sans être efficaces en matière de contraception. Leur taux d’échec est estimé à 30 et 40% selon la méthode.

ces méthodes là, même pas j'y songe, je suis fertile extra ++++ donc beaucoup trop risquer!

o Le retrait :L’homme se retire avant l’éjaculation. Peu efficace car dès l’érection il y a toujours des spermatozoïdes dans le liquide séminal qui sert de lubrification du pénis. Il n’est pas toujours facile de se retenir et cela peut être frustrant pour les deux partenaires.

o Les rapports sexuels sans pénétration : Même sans pénétration vaginale, le sperme peut tout de même couler par accident dans le vagin. Ainsi lors d’une éjaculation sur une partie du corps de la femme proche du vagin ou lors de la sodomie des spermatozoïdes peuvent remonter dans l’utérus.

o La méthode du calendrier : Il s’agit de repérer la période fertile pendant laquelle se produit l’ovulation (entre le 8ème et le 18ème jour) et de s’abstenir de rapports sexuels durant cette période.

o La méthode dite "de la température" : La période de fertilité est calculée en fonction d’une courbe de températures. La phase fertile correspond aux jours où la température du corps de la femme est légèrement supérieure à 37°C. Elle nécessite de prendre chaque matin avant le lever, et toujours à la même heure, sa température. Cela ne tient pas compte des autres facteurs pouvant faire monter la température (fièvre, stress…)

o Méthode de la glaire cervicale :La période fertile est repérée par l’observation de la glaire cervicale (pertes vaginales) qui devient plus abondante et fluide lors de l’ovulation. Elle est associée à la mesure de la température.

La contraception d'urgence: Deux possibilités existent : les pilules d’urgence ou la pose d’un DIU par un médecin dans les 5 jours.
La méthode la plus utilisée est le "Norlevo" ou son générique "Levonorgestrel", efficaces pendant 3 jours. "EllaOne" est efficace pendant 5 jours après le rapport sexuel non ou mal protégé, elle n’est accessible que sur prescription.

La contraception définitive
Aussi appelée "stérilisation à visée contraceptive", elle évite définitivement toute grossesse. Elle est possible pour les hommes et pour les femmes. Dans les deux cas, la loi impose un délai de réflexion de 4 mois entre la première consultation et sa réalisation. Remboursée partiellement par la Sécurité Sociale, elle est irréversible et nécessite une intervention en milieu hospitalier.

o Pour les femmes, il existe deux techniques:
-sectionner ou nouer les trompes par des clips. L’intervention se fait par coelioscopie, en milieu hospitalier, en ambulatoire.
-obstruer les trompes à l'aide d'un petit ressort. La pose se fait en milieu hospitalier, en ambulatoire sous anesthésie locale et par les voies naturelles. Il faut 3 mois pour que l’obstruction soit totale , pendant lesquels une autre contraception est nécessaire.

Ces deux méthodes sont le plus souvent irréversibles mais gardent intacte la possibilité d’une implantation d’ovule dans l’utérus dite procréation médicalement assistée (PMA).

o Pour les hommes
la vasectomie bloque l’émission des spermatozoïdes en coupant le conduit déférent. Cela n’empêche ni l'érection, ni l'éjaculation. L’intervention se fait sous anesthésie locale. Il est toujours proposé de conserver le sperme avant de procéder à une vasectomie.


Depuis octobre 2012, la contraception définitive est de nouveau remboursée par la sécurité sociale, pour les femmes et les hommes, sans restriction d'âge.


j'ai fait le tour, j'ai pris les infos ici:
-http://www.choisirsacontraception.fr/moyens-de-contraception/la-sterilisation-a-visee-contraceptive.htm
-http://www.choisirsacontraception.fr/pdf/contraception_tableau_recapitulatif.pdf
-http://www.planning-familial.org/articles/la-contraception-durgence-00360

après avoir tout étudier en long en large et en travers, avec mon chéri, nous avons pris la décision d'utiliser la méthode définitive !
je ne peux plus prendre d'hormone pour cause de libido zéro entre autre chose !
je ne veux/ peux rien mettre dans mon utérus, il est rétro versé et je suis sujette au mycose ...
et pour les locales ... bref j'ai donc rendez-vous le 3 décembre avec le chirurgien obstétrique !

voilà c'était mon pavé !
Pas sûr que tout le monde ai lu jusqu'ici !


16 commentaires:

Anaïs! a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Alizée a dit…

Et là je suis en panique ... J'ai un utérus retro versé et un stérilet depuis 2 ans !!!

Bon célibat aidant, je le retire à la fin du mois, je suis comme toi, les hormones impossibles, et fertilité +++ et je ne sais pas si un jour je pourrai me résoudre à la contraception définitive !

Bon pavé ;)

Delph Dolce a dit…

Quel parcours....
Courage!!
Bises
D.

mamounette a dit…

<3 ma bourriquette.
Pour l'instant je me pose pas la question, je l'aime mon celibat...
Mais si je trouve quelqu'un de bien la question se posera... et vu ma fertilite ....

Anonyme a dit…

Après l'utilisation du préservatif, puis de la pilule, puis re préservatif, et re pilule .. une petite pause du à notre envie de bébé ... j'ai choisi le stérilet ... 5ans plus tard, j'en avais marre, je suis donc repassé à la pilule mais franchement c'est trop galère .. du coup je suis revenue au stérilet mais je regrette et je pense que je vais en parler à mon gynéco pour faire une pose d'essure .... Bref je te tiendrai au courant !! En tout cas, merci pour ta confiance et pour ce morceau de toi <3
Dom

Baglis a dit…

ça fait 5 ans que je sais que je vais le faire, je sais que c'est le bon choix... j'attends ce rdv avec impatience

Baglis a dit…

tu es jeune, tu as le temps de voir, ton corps changera et peut etre que tu trouveras la bonne contraception ...

Baglis a dit…

la vie n'est pas un long fleuve tranquille ...

Baglis a dit…

deja toi pas de pilule lol
quoi que une autre petite fleur ca pourrait être sympa !

Baglis a dit…

pas facile de trouver la bonne contraception qui nous convienne !!

Patch Contraceptif a dit…

Il s'agit d'un moyen de contraception efficace, Merci pour ce blog, c'est magnifique

Baglis a dit…

merci !

Anonyme a dit…

J'ai tout lu... jusqu'au bout!!! Pas facile comme décision , mais on voit bien que ce n'est pas un coup de tête... que c'est vraiment une décision mûrement réfléchie... alors je te dirai que tu fais bien :-)) (Peggy)

Anne-Laure a dit…

J'ai fait una rticle similaire sur les différents moyens de contraception (et leurs pourcentages d'efficacité selon l'OMS) il y a quelques semaines. c'est fou à quel point, finalement, peu de femmes savent qu'ils existent ENORMEMENT de possibilités !
Pour ma part, j'ai pris l'option du stérilet en cuivre (les hormones, je ne veux plus en entendre parler !!! ) et j'ai trouvé dans le stérilet MON moyen de contraception idéal :) L'important est de trouver celui qui convient, c'est très personnel :)

Baglis a dit…

j'ai bien fait, j'en suis sur!

Baglis a dit…

je trouve qu'il y a pas tant de choix que ça si on ne supporte pas les hormones justement ...