mercredi 13 novembre 2013

Mes grossesses, leurs naissances, et nous. (Partie-1)

          J'ai eu 4 enfants, j'ai vécu ces 4 grossesses et ces 4 accouchements de façon différentes,  je les ai nourri différemment et pourtant, j'étais la même ...
          Au début je voulais juste vous parler d'allaitement au sein, au biberon, au lait maternel, au lait artificiel puis je trouvais que cette article n'aurait pas été complet et faire un autre article sur mes grossesses et accouchements, j'aurai eu l'impression de répéter les évènements!


          J'ai donc décider de faire un sujet englobant tout ça, mais en 4 parties différentes ! 1 pour chaque grossesse, accouchement, allaitement!
Je vais vous parler d'eux, de moi; de la façon dont je voulais faire/vivre les choses et comment finalement elles se sont passées... Car évidemment rien ne s'est passé comme prévu, j'ai dû faire des choix de raison à défaut des choix du coeur, j'ai du choisir le meilleur pour eux, faire des choix par amour.

          Dans ces articles, je parle de mon expériences personnelle, en aucun cas je ne porte de jugement sur la meilleur façon de faire! Il n'y aura pas de débat sein/biberon, LA/LM, péri ou pas etc, on fait comme on veut mais surtout comme on peut !! Je préfère voir un bébé nourri au bib avec amour qu'au sein avec dégoût !!!
          Maintenant commençons !

          Je suis tombée enceinte de princesse A au 1 cycle après l'arrêt de ma pilule, cette grossesse était voulu mais pas aussi vite ... il pensait que ça aurait mis plus longtemps, et j'ai passé le reste de cette grossesse seule. Un article sera dédié à ces raisons tellement c'est compliqué ... Bref j'ai dû déménager en catastrophe, faire le choix de continuer la grossesse ou non, le choix fût très simple après mon vécu ( voir ici) et puis c'était quand même un bébé de l'amour, il avait rien demandé !!!
          J'ai préféré être suivi par mon médecin traitant, j'avais confiance en lui, je savais qu'il ne m'embêterai pas à faire des examens inutiles; j'ai fait le strict nécessaire, pas plus, pas moins... J'ai tardé à vouloir savoir le sexe, j'avais peur de la réponse... finalement j'ai appris que j'attendais une fille... j'allais devoir affronter ce rapport mère/ fille seule, faire la paix avec moi même!

          Cette grossesse s'est avérée être sans soucis particulier, je prenais un peu trop de poids mais rien de grave! Princesse A, quand à elle, était très calme, elle se faisait discrète ... Puis à 7 mois de grossesse, j'ai eu des pertes de sang qui m'ont conduit à une hospitalisation de 4 jours ... seule... à ce moment là, l'équipe médicale a décidé de me donner de la cortisone pour la maturation de ses poumons et d'intensifier le suivi ... à raison d'un rdv par semaine jusqu'à l'accouchement! J'ai fait mon inscription à la mater à ce moment là et ensuite j'ai continué à être suivi par mon médecin traitant...                 Puis j'ai pris un Rdv avec une sage-femme suite au conseil de mon doc, à l'époque, j'étais perdu donc j'ai vraiment posé les questions essentielles, puis elle m'a fait quelques examens... qui se sont trouvés très mauvais!! J'ai du me rendre en urgence à la maternité pour des examens plus poussé...
          Je suis à 36 SA, je vais mal et mon bébé aussi... Les docteurs m'annoncent que ma tension et mes protéines sont beaucoup trop élevés, que j'ai pris trop de poids (20kg) que mon bébé a un retard de croissance et qu'il faut par conséquence me faire accoucher au plus vite...

         J'ai peur, je suis perdu... je tombe sur un chef de service super! Il me laisse rentré chez moi, récupérer ma valise vu que personne ne pouvait le faire à ma place et je reviens le lendemain matin après une nuit en tête à tête avec moi même...
          La maturation du col est nul, je serai donc déclenché par propess. le 1er tampon est mis le jeudi à 14h, j'ai des contractions mais elles ne sont pas efficaces... 24h plus tard, on fait le point et on me remet un propess, si ça fonctionne pas, on envisagera de me mettre sous intra mais c'est beaucoup plus douloureux ... Nous sommes le samedi matin, soit 3 jours après qu'on ai pris la décision de me déclencher et il ne se passe toujours rien ... je sais qu'à 14h, ils me descendront en salle d'accouchement...
13h30, miracle, la poche des eaux se rompt ... je descends quand même, mon col est à peine à 2 ... on me mets sous intra et sous péridural, je suis épuisée; les 48h de contractions sans manger ont eu raison de moi ... l'équipe est au petit soin pour moi, je dors enfin ...puis vers 21h15, les choses s'accélèrent, je suis prête, j'ai choisi ses prénoms, ses affaires sont là, je suis reposée, elle peut venir!
          Quelques minutes et une poussée et demi plus tard, ma princesse est posé sur moi ... et je l'accueille avec une tétée de bienvenue le plus naturellement du monde!
           Je ne m'étais jamais posé la question auparavant, c'est venu tout seul, pourquoi, comment, je n'en sais rien même si aujourd'hui je commence à avoir un début de réponse ...

          Je reste avec elle pendant 2h en peau à peau avant qu'elle n'aille aux soins. Ils me l'ont emmené et je suis rester là dans la salle à attendre son retour, ils sont revenus pour me dire qu'elle avait du mal à reprendre des forces et que sa glycémie était trop basse... Elle pesait 1.840kg pour 44cm ... Je l'ai remise au sein, encore et encore mais ça ne fût pas suffisant, ils devaient la transférer en néonat, sauf que il n'y a pas de place dans ma ville et qu'elle va aller à 1h de route de là sans moi parce qu'il n'y a pas de place pour moi ... On va emmener la chair de ma chair loin de moi ...
          Vers 4h du matin, le SAMU est venue la chercher et moi, je suis montée dans une chambre seule au milieu de tous ces nourrissons qui pleuraient ... J'ai pas dormi de la nuit et dès 8h, j'étais d'attaque pour harceler l'équipe pour qu'ils me rapprochent d'elle! Un dimanche, c'était demander la lune mais un ambulancier, a accepter malgré son jour de repos de m'emmener la voir, ce fût chose faite à 15h, elle était contre moi, même si on m'a refusé le peau à peau, même si on a refusé que je la mette au sein, nous n'étions plus qu'une. je n'ai pu rester qu'une heure, et je me suis jurée que c'était la seule et dernière journée qu'elle passerai sans moi!! Le lendemain, vers midi, on m'annonce que nous sommes toutes les deux transférées au CHU à coté!!
          Le bonheur, la joie, le soulagement ! Je la rejoins vers 15h, nous tombons sur une équipe de néonat génial! On a fait du peau à peau à la demande, des tétées à la demande accompagné d'un DAL avec mon lait que je tirais après chaque tétée.
Nous y resterons 3 semaines, jusqu'à ce qu'elle atteigne 2kg, le jour de la fête des mères! Avant de partir, nous passerons 2 jours en chambre mère/enfant.

          L'arrivée chez nous ne fût pas de tout repos, elle tétait toutes les heures, ne dormait qu'avec moi enfin plutôt sur moi.J'étais seule, épuisée, désarmée face à ce petit être qui me demandait tellement, qui essayait de me faire comprendre des choses incompréhensible... des pleurs, des coliques... comment cette ange pouvait me rendre si impuissante ... j'ai tout essayé, le DAL, le bout de sein en silicone, pendant 2 mois je me suis battue avec notre allaitement, jusqu'à ce que je n'en puisse plus...
     
         La PMI ne m'a été d'aucune aide, bien au contraire, à part me dire d'espacer les tétées et de la peser tous les jours parce qu'elles estimaient que sa prise de poids n'étaient pas normal et que mon lait n'était pas nourrissant ... j'ai donc arrêter de les voir et j'ai vu mon médecin traitant. Lui, dès la 1ere rencontre, il a vu que ma fille avait une candidose interne, qui impêchait une prise de poids et lui donnait des maux de ventre ainsi que des reflux. D'un commun accord, j'ai commencé à introduire un biberon de mon lait avec un complément alimentaire, puis un jour en entraînant un autre, à 3 mois, elle buvait tous ses "repas" au bib moitié LM, moitié LA et vers 4 mois, elle est passée complètement au LA, mais ce n'est pas pour autant qu'elle buvait moins.
       
          A 4 mois, elle buvait toutes les 2h30, de jour comme de nuit. Ça a duré jusqu'à ses 7 mois, quand j'ai commencé à lui donner à manger à la cuillère des purées maison. Là, elle a commencé à espacer un peu, c'était toutes les 3h30, jusqu'à ses 1 an environ, peu avant la naissance de son frère, et elle a commencé à faire ses nuits à la même période environ, de 22h à 7h.

          Aujourd'hui, elle a 6 ans et demi (important pour elle le "et demi"), elle mange enfin depuis peu correctement et elle dort très bien!

3 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est fou comme ton histoire me fait penser à la mienne ... avec toute cette impuissance, cette incompréhension et cet amour ..
Merci encore bises
Dom

Baglis a dit…

oui ça vient des tripes ... fait l'avoir vécue pour comprendre
biz

Stellina valentin a dit…

Je suis à la bourre mais j'ai jamais été aussi loin dans ton blogspot en faite, en faite ton histoire me fait penser à la mienne à quelques différences quand même